A propos

Démystifier les clichés

OOdollars.com est le blog d’un jeune trader débutant sa carrière en pleine crise. Beaucoup de clichés subsistent sur ce métier et l’objectif affiché par ce blog est d’en démystifier le plus possible. A commencer par le métier de trader lui-même: “trader” en anglais signifie “marchand” et il y a autant de traders qu’il y a de produits à vendre. Une première distinction s’impose entre les traders “clients” et les traders “propriétaires” (les fameux “prop traders” de l’anglais “proprietary traders”): les traders clients sont chargés de mettre des prix sur les produits financiers que la banque vend à ses clients tandis que les traders propriétaires, en nombre beaucoup plus réduit, travaillent et spéculent pour le compte de la banque elle-même. Une autre distinction concerne la nature des produits traités: produits “vanille” ou “exotiques” (les produits vanille étant les produits les plus simples, en général traités en quantité avec des marges relativement serrées, tandis que les produits exotiques désignent des produits plus complexes, impliquant beaucoup plus de paramètres et traités en moins grande quantité mais avec des marges plus larges). Enfin, la finance est composée de plusieurs univers: les actions (en anglais “stocks“), les taux (en anglais “fixed income“: obligations, swaps etc.), le marché des changes (en anglais “forex” pour “foreign exchange“: le marché des devises internationales traitées par paires) et les matières premières (en anglais “commodities“: pétrole, gaz, or, maïs etc.). Dans chacun de ces univers l’on trouvera des traders clients et des traders propriétaires traitant des produits vanille et/ou exotiques.

Faire comprendre la finance

Le propre des livres de finance est d’être très gros et très cher, mais en dépit de leur volume et de leur prix, ceux-ci restent assez théoriques et ne donnent pas une image fidèle de ce en quoi consiste le métier de trader au jour-le-jour. OOdollars.com a également pour but de détailler des points très précis du travail de trader qui ne seront jamais abordés dans de tels manuels: comment trouver l’information financière, comment gérer ses positions sur des marchés peu liquides, comment construire ses propres pricers, comment interagir avec les brokers etc.

Pourquoi ce nom?

Le double “O” évoque l’infini (le ruban de Möbius): le trading peut-il réellement engendrer une infinité de dollars? Ou bien ne consiste-t-il pas plutôt à correctement allouer une masse monétaire en expansion.. infinie? Par ailleurs, OOdolllars.com prenant la forme d’un blog, le double “O” est également un clin d’oeil aux noms fondateurs du Web et à leur extraordinaire propension à intégrer dans leur nom cette double voyelle signe du nouveau millénaire (Google et Yahoo pour les plus connus).

Oodollars.com
Janvier 2009

Leave a Reply 2786 views, 1 so far today

Leave a Reply